Littérature et masque : une étude comparée de leur fonctionnement comme institutions

  • Salaka Sanou Université de Ouagadougou
Keywords: littérature, sociologie de la littérature, masque, institution

Abstract

Le fonctionnement de la littérature comme une institution est connu et a été suffisamment développé dans les études littéraires ; cela a permis aux différents théoriciens de définir l’institution et de montrer l’autonomie du champ littéraire producteur de valeurs qui sont transmises selon des codes. Le masque en Afrique est une réalité culturelle et cultuelle au-delà de sa dimension artistique ; il constitue, dans les sociétés où il existe, une référence sociale, un régulateur de la vie sociale. En particulier chez les Bobo du Burkina Faso, il est l’élément, la structure de socialisation par excellence de l’individu. En observant le fonctionnement de la littérature et du masque, nous avons été frappé par des similitudes qui nous ont conduit à nous demander si l’on ne pouvait pas considérer le masque comme une institution au même titre que la littérature. Pour répondre à notre interrogation, nous avons procédé à une approche théorique des deux phénomènes pour ensuite mettre en parallèle leur fonctionnement ; et notre conclusion est formelle : le masque est une institution comme la littérature et à ce titre, il peut faire l’objet d’une étude sous cet angle. Mots-clés : littérature, sociologie de la littérature, masque, institution.

Author Biography

Salaka Sanou, Université de Ouagadougou

Salaka Sanou est Maître de Conférences (HDR) au Département de Lettres Modernes, à l’Unité de Formation et de Recherches en Lettres, Arts et Communication (UFR/LAC), Université de Ouagadougou.

References

...
Views
  • Abstract 84
  • PDF 64
Views and downloads are with effect from 11 January 2018
Published
2019-08-29
Section
Research articles